Des centaines de e-books à 0,99€
 

Papiers


L'ESSENTIEL

Le choix d'un papier adapté à votre technique et de bonne qualité est déterminant pour obtenir de bons résultats.

  • Avantages

    Léger et pratique.
    Economique, permet de faire des essais.
    Facile à maroufler sur toile.
    Capacité du papier à s'étendre puis à se rétracter au contact de l'eau.
    Résistance au pliage, à la déchirure, au grattage, au gommage, etc...

  • Utilisation

    Comme support : adapté aussi bien aux travaux d'étude qu'à la réalisation d'une oeuvre.

    Pour l'encadrement : les papiers à fort grammage et les cartons peuvent être utilisés pour encadrer vos oeuvres.

    Pour le collage

  • Principaux formats

    Raisin (50 x 65 cm) : principalement utilisé en dessin.

    Jésus (56 x 76 cm) : idéal pour faire des affiches.

    Grand Aigle (75 x 110 cm)

    Grand Monde (80 x 120 cm)





COMMENT CHOISIR ?

Le coton assure une parfaite homogénéité d'absorption de l'eau et garantit une conservation maximum. La cellulose est idéale pour les travaux courants.

  • Grain et qualité

    Fin ou satiné : offre une surface lisse adaptée au dessin à la plume, à l'encre et aux lavis.
    Grain moyen : moyennement rugueux.
    Gros grain ou torchon : donne du relief.

    grain
  • Le poids

    120 g/m² : pour l'étude et le croquis en techniques sèches.
    120 - 200 g/m² : pour toutes les techniques sèches.
    224 g/m² : pour l'encre et la gouache.
    270 g/m² et supérieur : pour toutes les techniques humides.

    poids
  • Acidité et PH

    Les acides dégradent les papiers, les fragilisent en provoquant des tâches.

    Avec des papiers sans acide, au PH neutre, les couleurs conservent leur éclat.

    PH



BLOCS PAPIER

Les blocs collés ou spiralés présentent l'avantage d'être des produits "nomades".

  • Avantages

    Des produits nomades.
    Un dos rigide : peut servir de support pour travailler en extérieur.
    Les blocs "collés 4 côtés" : le collage assure aux feuilles une tenue parfaite, en laissant la possibilité de les détacher proprement à tout moment.
    Les blocs spiralés : très pratiques pour les essais.

  • Utilisation

    Bloc collé 4 côtés : destiné aux techniques humides aussi bien en extérieur qu'en atelier. Il permet de travailler très mouillé tout en retrouvant une oeuvre parfaitement plane une fois sèche.
    Album spiralé : généralement utilisé pour travailler les croquis et esquisses rapides au crayon, au fusain ou au pastel. Il permet de pratiquer sa technique en tout lieu et fournit un support assez résistant pour appuyer votre main.

    bloc papier



BLOCS LAYOUT

Les blocs layout présentent l'avantage d'être des produits "nomades".

  • Avantages

    Blanc et lisse.
    Bénéficient d'un traitement spécial pour une résistance à la pénétration des feutres.
    Pas d'effet buvard, ni d'encre qui traverse.
    Dos rigide : support pour travailler en extérieur.

    layout
  • Utilisation

    Les blocs layout sont idéals pour les dessins de mode, bandes dessinées et manga à l'encre, au feutre ou au marqueur. L'encre ne fuse pas et permet alors des effets d'ombre par superposition des tracés.

    layout



TECHNIQUES SECHES ET CALLIGRAPHIE

Un grain atténué permet une répartition homogène des pigments et des nuances plus fines.

  • Dessin

    Fusain : le papier ne doit pas être lisse et posséder suffisamment de grain pour accrocher le fusain. Le plus couramment utilisé est le papier Ingres.
    Crayons de couleur ou mine graphite : papier à grain fin, le crayon peut s'étaler facilement.

    dessin
  • Pastel

    Papier spécial pastel : parfaitement adapté aux pastels.
    Papier Ingres : convient aux travaux légers, ne requérant pas de superpositions denses.
    Papier velours : idéal pour les effets estompés et veloutés.
    Papier aquarelle : les grains fins et torchon sont compatibles avec les pastels secs.

    pastel
  • Calligraphie

    Tous les papiers destinés à l'aquarelle, le papier acrylique ou encore le lavis multi-technique garantissent les meilleurs résultats.
    calligraphie




TECHNIQUES HUMIDES

Pour les techniques humides, le poids du papier conditionne sa résistance.

  • Gouache et aquarelle

    Papier aquarelle : à grain fin pour un effet aquarelle, ou torchon pour jouer avec les reliefs.
    Minimum 300 g/m² : pour éviter tout risque de gondolement.
    Papier à grain fin : pour privilégier le détail et la transparence, tout en retenant bien la peinture.
    Grain satiné : réservé aux travaux minutieux.
    Gros grain : donne à votre composition relief et lumière.

    gouache et aquarelle
  • Acrylique

    Papier spécial acrylique : épais (400 g/m²), son grain fin est idéal pour les lavis.

    acrylique
  • Huile

    Papier spécial huile : avec sa texture proche de la toile de lin, il est parfait pour le travail des empâtements.
    Minimum 230 g/m² : il permet aussi bien d'appliquer les lavis que de travailler les empâtements.
    Important : recouvrir d'une ou plusieurs couches de Gesso pour éviter les déformations dues à l'humidité.

    huile



LES BONS OUTILS

  • Les applicateurs

    Des pinceaux et couteaux
    Des fusains
    Des pastels
    Des crayons
    Des feutres et marqueurs

    Applicateurs
  • Les accessoires

    Une gomme
    Des pinces à papier
    Une estompe
    Une règle et des outils de traçage : principalement pour le dessin
    Un mannequin
    Une main

    accessoires
  • Rangement et protection

    Des cartons à dessin
    Des pochettes à dessin
    Un fixatif
    L'encadrement sous verre

    Rangement



COMMENT CHOISIR SES CARTONS ?

Les cartons servent aussi de support pour des techniques telles que le dessin ou le pastel. Ils sont également couramment utilisés en encadrement.

  • Les cartons

    Le carton gris : carton très souvent recyclé, et très économique, il convient pour l'encadrement, le cartonnage ou encore l'affichage.
    Le carton bois : très rigide et avec une surface lisse résistante à l'enfoncement, il peut être utilisé pour l'encadrement, le cartonnage, la reliure ou encore l'affichage.

    Cartons
  • Le contrecollé

    Constitué de carton recouvert de papier ou de tissu décoratif, le contrecollé peut être utilisé pour le dessin et pour la réalisation de passe-partout d'encadrement.

    La cartonnette

    C'est le carton le plus fin. Il est généralement utilisé en encadrement pour réaliser la carte de centrage sur laquelle est fixée l'oeuvre et le passe-partout.

    Cartons
  • Le carton plume

    Rigide, très léger et se découpant facilement sans se déformer, il permet de réaliser tous types de travaux : contrecollage, décoration, maquettes 3D, mais aussi des cales et des biseaux épais.

    Cartons



MAROUFLAGE

Le marouflage consiste à coller un support souple sur un support plus rigide à l'aide d'une colle forte dite "maroufle" qui durcit en séchant. C'est une opération particulièrement utilisée en peinture d'Art et en restauration. Il peut être appliqué pour toutes les oeuvres graphiques réalisées sur un support souple, mais on peut également le pratiquer avant l'exécution d'une oeuvre.

Préparation

  • Avant de réaliser l'oeuvre

    Si votre papier est vierge, détendez-le avec une éponge propre en le mouillant au verso, plus ou moins abondamment selon l'épaisseur du papier.

    mouller le papier
  • Avec un papier déjà dessiné ou peint

    Si le papier est déjà peint, passez l'éponge délicatement en plusieurs fois au verso, pour éviter de tremper le recto par infiltration. Attention aux peintures et aux encres qui se diluent à l'eau.

    déjà peint
  • Préparer le support

    Une fois votre papier préparé, mouillez et encollez avec une colle blanche le support destiné à recevoir l'oeuvre à l'aide d'un pinceau brosse.

    coller



Assemblage

  • Encoller le papier

    Encollez le papier en étalant la colle blanche de l'intérieur vers l'extérieur de la surface.

    encoller
  • L'assemblage

    Posez le papier sur le support en le plaçant si possible au bon endroit pour ne pas avoir à le déplacer, et éviter les déchirures ou le manque de colle. Si besoin, réajustez-le en le déplaçant délicatement.

    assemblez
  • Dernière étape

    Posez par-dessus un papier propre et chassez les bulles d'air avec le plat de la main, de l'intérieur vers l'extérieur de la surface dans tous les sens. Mettez-le ensuite sous presse à l'aide d'une grande planche pendant environ 4h.

    presser