Des idées cadeaux pour les petits et les grands
 

Pastel


L'ESSENTIEL

Les bâtonnets de pastel sont composés de pigments pour la couleur, d'une charge qui sert à donner sa texture, et d'un liant.

  • Avantages

    S'estompe et se mélange facilement au doigt.
    Des couleurs éclatantes et vivantes.
    Presque du pigment à l'état pur.

  • Utilisation

    La technique du pastel s'apparente à la fois au dessin et à la peinture. Certains artistes utilisent une technique proche du fusain fondée sur l'utilisation de lignes et l'estompage. D'autres ont une approche picturale en superposant des couches épaisses de couleur.


  • Conservation

    Pour garantir une parfaite conservation, pensez à protéger votre oeuvre à l'aide d'un fixatif pour pastel qui empêche la dispersion ou la détérioration du pigment.





COMMENT CHOISIR?

Le pastel se prête à toutes les compositions. Ses couleurs éclatantes ont fait sa renommée.

  • Le pastel sec

    Pastel tendre : la gamme chromatique la plus étendue. Plus le pastel est tendre, plus il est friable, permettant de le travailler en lavis.
    Pastel dur : contient davantage de liant, il est plus solide. Principalement utilisé pour des travaux préparatoires, ou en association avec d'autres techniques.

  • Le pastel gras

    Il peut être utilisé avec la peinture à l'huile pour des esquisses, la finition, ou également en l' "aquarellant" avec de l'essence de térébenthine.

  • Le crayon pastel

    C'est un pastel sec protégé par une gaine de bois pour être moins cassant et salissant. Plus maniable, il est surtout utilisé pour les esquisses ou les travaux de détail.




COMMENT CHOISIR LE PAPIER ?

Il est conseillé d'utiliser les papiers spécialement conçus pour le pastel car ils permettent de faire ressortir la beauté du trait et les effets de couleur.

  • Ingres

    Ce papier est veiné de fines lignes parallèles. Il convient aux travaux légers, ne requérant pas de superpositions denses.

  • Pastel Card

    Son grain est composé de particules de liège. Sa surface rugueuse maintient aisément la poudre du pastel. Il est cependant incompatible avec les pastels à l'huile.

  • Velours

    Idéal pour les effets estompés et veloutés de part sa texture particulière. Ce papier a un effet très doux pour un rendu exceptionnel. Il ne permet pas les tracés nets.




Choisissez le papier en fonction de l'oeuvre que vous désirez produire

  • Le poids

    130 g/m² : papier Ingres
    180-260 g/m² : papier velours
    360 g/m² : pastel card

  • Acidité et PH

    Tous les papiers pastels sont sans acides, au PH neutre, les couleurs conservent leur éclat.

  • Papiers de couleur

    Le pastel ne recouvre jamais uniformément le support. La couleur du papier a donc une importance fondamentale, elle s'intègre dans la composition comme une couleur supplémentaire. Les couleurs les plus utilisées sont le bleu-gris et l'ocre jaune.




LES BONS OUTILS

Pour exploiter pleinement cette technique, pensez aux outils complémentaires.

  • LES SUPPORTS


    Tous les supports traditionnels : carton, toile préparée jusqu'au bois et la pierre. La surface du support doit être plane, mais suffisamment rugueuse pour accrocher la matière du bâton de pastel.

  • Le matériel complémentaire


    Une estompe : permet d'étaler ou d'estomper sur les zones les plus petites, sans salir votre oeuvre.


    Une gomme mie de pain : absorbe beaucoup plus efficacement que les gommes classiques.

    Un pinceau en éventail : pour travailler les petites zones.

  • La protection


    Un fixatif : pour protéger votre oeuvre.

    L'encadrement sous verre : pour le conserver et mettre en valeur votre oeuvre.





LES NOTIONS DE BASE

Découvrez les notions de base qui vous aideront à vous initier au pastel.

  • Le trait

    L'épaisseur du trait varie du trait fin jusqu'à une largeur égale à celle du bâtonnet de pastel. Le trait fin est dessiné avec la pointe ou le côté de la base. Plus vous augmentez la pression plus le trait est épais et la couleur foncée.


  • Travailler le détail

    Pour les détails, vous pouvez dessiner des lignes fines avec l'arête du bâtonnet. Plus le sujet est petit, moins il doit être travaillé mais plutôt suggéré à l'aide de lumières et d'ombres et être entrepris au dernier moment.


  • Mélanger ses couleurs

    • Physiquement, en mêlant les pigments.
    • Optiquement, en posant une couleur sur une autre sans estomper.




ETAPES DE REALISATION

La technique du pastel s'apparente à la fois au dessin et à la peinture.
Les possibilités du pastel sont très étendues.

  • Esquisse

    Réalisation d'une esquisse avec un crayon pastel brun dur ou un fusain noir.
    Travaillez en tracés légers et effacez vos erreurs au doigt ou au chiffon.

  • Couleurs de fond et estompage

    Appliquez les couleurs du fond en larges aplats en commençant par les couleurs claires. Estompez ensuite légèrement avec le doigt avant d'installer de nouvelles couleurs qui viennent enrichir et mieux définir les plans.


  • Finition

    Les teintes de fond étant en place, appliquez une légère couche de fixatif afin de pouvoir positionner d'autres couches de pastel pour les détails, en particulier au premier plan, et en renforçant les tonalités des ombres.