Des idées cadeaux pour les petits et les grands
 
La Dame blanche de St-Germain-des-Prés

REF : 3540139852424

La Dame blanche de St-Germain-des-Prés

Soyez le premier à donner votre avis
  • CD
- Grande interprète des poètes Jacques Prévert ou Louis Aragon, Cora Vaucaire a été victime d'un malaise et les pompiers ne sont pas parvenus à la... Voir le descriptif
 
21,49 €

Indisponible

Descriptif

- Grande interprète des poètes Jacques Prévert ou Louis Aragon, Cora Vaucaire a été victime d'un malaise et les pompiers ne sont pas parvenus à la ranimer, a précisé son amie et biographe Françoise Piazza.
Surnommée "la Dame blanche de Saint-Germain-des-Prés", coeur du Paris bohème et artistique de l'après-guerre, dont Juliette Gréco était "la dame en noir", Cora Vaucaire a créé la chanson de Jacques Prévert et du compositeur Joseph Kosma "Les Feuilles mortes" (enregistrée en 1948). Elle défendait ce qu'elle appelait, "l'esprit français des textes qui expriment souvent la joie de vivre et toujours des sentiments forts".
Couronnée trois fois par l'Académie Charles Cros, elle immortalisa notamment "La Complainte de la Butte" qu'elle interprète dans le film de Renoir "French cancan" en 1955 et "Trois petites notes de musique" dans celui d'Henri Colpi "Une aussi longue absence" en 1960 (musique de Georges Delerue, paroles d'Henri Colpi).
Silhouette menue, sourire éclatant, voix claire et diction parfaite, Cora Vaucaire chantait en comédienne, ciselait chaque chanson en une petite pièce de trois ou quatre minutes. Son répertoire se composait de chansons oubliées du Moyen-Age ("La complainte du Roy Renaud"), de succès de la Belle Epoque (ceux d'Yvette Guilbert) ou de textes de poètes (Apollinaire, Aragon).
Elle avait fait connaître en France la chanteuse Barbara, Léo Ferré, ainsi que le Québécois Raymond Lévesque (Quand les hommes vivront d'amour).
- "Trois petites notes de musique ont plié boutique au creux du souvenir. C'en est fini de leur tapage, elles tournent la page et vont s'endormir." La chanteuse française Cora Vaucaire, 93 ans, surnommée "la Dame Blanche de Saint-Germain-des-Prés", est décédée dans la nuit de vendredi à samedi à Paris."Trois petites notes de musique ont plié boutique au creux du souvenir. C'en est fini de leur tapage, elles tournent la page et vont s'endormir." La chanteuse française Cora Vaucaire, 93 ans, surnommée "la Dame Blanche de Saint- Germain-des-Prés", est décédée dans la nuit de vendredi à samedi à Paris. "Trois petites notes de musique ont plié boutique au creux du souvenir. C'en est fini de leur tapage, elles tournent la page et vont s'endormir." La chanteuse française Cora Vaucaire, 93 ans, surnommée "la Dame Blanche de Saint-Germain-des-Prés", est décédée dans la nuit de vendredi à samedi à Paris.
Cora Vaucaire nous a quitté dans la nuit de vendredi 16 à samedi 17 septembre 2011 à Paris.
La dame blanche de Saint-Germain-des-Prés, comme on tendait à la surnommer avait eu 93 Ans en Juillet.
La chanteuse, trois fois couronnées par l'Académie Charles Cros, a été la première à enregistrer "Les Feuilles mortes" de Prévert et Kosma. Grande interprète de Jacques Prévert donc, mais aussi Louis Aragon, elle avait participé à faire connaître Barbara en reprenant ses chansons, comme Dis quand reviendra-tu ?.
L'artiste originaire de Marseille avait également signé pour le cinéma quelques morceaux devenus célèbres comme La Complainte de la Butte dans French Cancan de Jean Renoir et Trois Petites Notes de musique dans Une aussi longue absence d'Henri Colpi.
Longtemps habituée à défendre les textes de Jacques Prévert sur scène (elle est la créatrice des Feuilles mortes), elle s'est peu à peu imposée comme l'une des plus subtiles interprètes de la chanson française, faisant connaître Barbara à l'époque où celle-ci n'osait pas chanter ses propres textes (Dis, quand reviendras-tu ?, Attendez que ma joie revienne), Léo Ferré (Les Forains) ainsi que le Québécois Raymond Lévesque (Quand les hommes vivront d'amour).
Défendant un répertoire sans concessions, elle reprend des chansons du Moyen Âge (La Complainte du Roy Renaud, Le roi a fait battre tambour), La Complainte de la butte dans le film French Cancan de Jean Renoir en 1955 et elle interprète Trois Petites Notes de musique dans le film Une aussi longue absence d'Henri Colpi sur un scénario de Gérard Jarlot et Marguerite Duras (Palme d'or au Festival de Cannes 1961). C'est ce film qui l'oblige à sortir d'une période particulièrement sombre en lui faisant rassembler, en quelques heures, les forces qui lui restaient pour chanter avec réalisme la fameuse complainte alors que le film était déjà « bouclé » avec une autre interprète.
Elle se plaît aussi à chanter un vaudeville de Fragson (Je ne peux pas), Yvette Guilbert (Quand on vous aime comme ça), mais aussi à reprendre Le Temps des cerises, elle qui a chanté L'Internationale devant des usines en grève !
Accueillie au Japon dans les années 1980, elle se produisait encore dans les années 1990 dans un dépouillement au sommet de son art (Théâtre Déjazet (Théâtre Libertaire de Paris) en 1992, Théâtre de La Comédie des Champs Elysées en 1997 et Théâtre des Bouffes du Nord en 1999.
Il faut aussi souligner son interprétation inoubliable de plusieurs autres chansons phares, telles que : Le Pont Mirabeau (poème de Guillaume Apollinaire, musique de Léo Ferré), Maintenant que la jeunesse (poème de Louis Aragon, musique de Lino Léonardi) ou L'Écharpe (paroles et musique de Maurice Fanon).

Fiche technique

La Dame blanche de St-Germain-des-Prés
EAN commerce : 3540139852424
Date sortie / parution :
Libellé : EPM
Collection (Musique) : EPM
Support (Disque) : CD
Nombre de disques : 1

Discographie

Les avis des clients