LOOT

REF : 3521383420973

LOOT

Soyez le premier à donner votre avis
  • CD
Filastine est depuis longtemps un nomade insaisissable, mélangeant la musique électronique aux sonorités du monde qu'il recueille ici et là.... Voir le descriptif
 
14,99 €

Expédié sous 9 jour(s)

Livraison gratuite en magasin
   

En écoute

00:00
00:00
-
-
# Titre Interprète(s) Durée Popularité
Terminer ma commande >

Descriptif

Filastine est depuis longtemps un nomade insaisissable, mélangeant la musique électronique aux sonorités du monde qu'il recueille ici et là. Recrachant l'immédiateté de la rue à travers ses sound systems bizarroïdes, vous aurez pu croiser Filastine dans un club moite à Tokyo, dans un stade de foot à Casablanca, dans des festivals respectés comme le Sonar, dans un parking à Bornéo, ou encore en tournée aux USA avec Bassnectar.
En 2006, Burn It est acclamé par la critique. Vibrant et original, il dynamite les barrières séparant hip hop, world et électro.
Comme une confirmation, son second album intitulé Dirty Bomb saute allègrement d'un dubstep libéré à la musique des balkans, passant par le hip hop ou bollywood.
Après un break de 2 ans, le globe-producteur d' « outernational » bass music (comme il aime à se définir) sort son 3ème album intitulé £OOT. Comme dans ses précédents opus, Filastine continue de dénoncer la faillite éthique et le pouvoir de l'argent face à notre destin collectif. Trop pessimiste pour envisager que l'on puisse stopper les bouleversements climatiques en cours ou l'injustice généralisée, le meilleur des mondes possibles qu'il puisse imaginer est fait de communautés libres, sortes de villes flottantes («floating cities » ) sur la toile mondiale. Mise en images de ces réflexions, £00t sort accompagné de vidéos et de visuels basées sur les révolutions arabes et les crises financières et écologiques : pochette d'album représentant un billet de banque symbolisant la monnaie de ce monde parallèle, utopique et post-capitaliste, vidéo prise sur les zones de frictions écologiques, £OOT est un manifeste musical.
Beats post-dubstep fracturés soutenant de délicats arrangements de cordes, basses synthétiques saturées combattant des séquences de gong pentatoniques, Filastine puise autant d'inspirations dans le Hip hop ou le moombahton, que dans le dubstep ou la cumbia.
S'il aime toujours mettre en exergue grosse basse et beat, toute ressemblance avec la musique de club s'arrête là. Et même si une tendance tropicale s'empare des dancefloors, Filastine suit son propre chemin fait de polyrythmies complexes et d'instruments improbables, dressant de véritables paysages sonores où les envolées vocales achèvent d'extraire ses productions des territoires musicaux trop connus.
Le titre d'introduction - No Step - mettra vos enceintes à l'épreuve de ce qui va suivre. Gendjer2 et Colony Collapse sont le fruit d'une collaboration étroite avec la poétesse et rappeuse indonésienne Nova, entre lustre R&B 60's et rimes chuchotées au mégaphone.
Le séjour de Filastine en Asie lui a également permis de faire un featuring avec le chef de file du rap dadaïste japonais ECD, qui crache sa rage contre le nucléaire sur une séquence de basse cradingue et le décompte des clics d'un compteur Geiger.
Toujours en quête d'une démarche paradoxalement hyper personnelle et pourtant portant à l'universel, le beat juke de Circulate False Notes et le glitch crunk de Skirmish rappellent les sons de son ancien groupe, the Infernal Noise Brigade, quand ses années passées à conduire un taxi se ressentent dans sa manière d'appréhender les bruits environnementaux, interludes radio, rumeurs de la rue et conversations polyglottres.
C'est sans doute le secret de la magie Filastine : être une sorte de photographe musical, s'appuyer sur son expérience et son expertise en matière de saisie d'instantanés pour retranscrire les ambiances et les faire ressentir comme si on y était.
Collaborations enregistrées sur place, dans des entrepôts désaffectés ou des forêts tropicales, rythmiques recueillies partout, du petit village marocain de Jajouka au carnaval de Rio, l'album fut mixé courant 2011 sur le toit d'un studio du quartier musulman de Barcelone, alors que Filastine se nourrissait des revendications des manifestations espagnoles auxquelles il participait. C'est plus que de la musique, c'est de la vie en prise directe.

Fiche technique

LOOT
EAN commerce : 3521383420973
Date sortie / parution :
Support (Disque) : CD

Discographie

Les avis des clients