Des idées cadeaux pour les petits et les grands
 
RUE LONGUE

REF : 3426300096180

RUE LONGUE

Soyez le premier à donner votre avis
  • CD
Voilà une métaphore qui sonne juste pour décrire le chemin toujours recommencé qu'il faut suivre pour devenir « musicien de jazz ». Un parcours sans... Voir le descriptif
 
18,49 €

Indisponible

Descriptif

Voilà une métaphore qui sonne juste pour décrire le chemin toujours recommencé qu'il faut suivre pour devenir « musicien de jazz ». Un parcours sans fin, semé d'embûches et de doutes, pour trouver à force de patience et de passion la musique intime que l'on porte au fond de soi. Pour prendre la route de la musique, Stéphane Chausse a choisi très jeune la clarinette comme « fil conducteur ». Fils et frère de trompettiste, il a opté pour cet instrument difficile à apprivoiser d'abord dans le seul but d'entrer dans la fanfare de sa ville natale de Menton. Le virus définitivement attrapé, Stéphane poursuivra son apprentissage par des études très classiques au conservatoire municipal. À 11 ans, un coup de foudre change sa vie.
L'écoute, par hasard, d'un disque de Barney Bigard lui révèle soudainement l'existence d'un autre monde : l'autre voie(x) du jazz. Il n'en continuera pas moins à continuer sérieusement le dressage classique de la « danseuse d'ébène », seul « bois » parmi les instruments à vent adoptés par les musiciens de jazz. À 17 ans, on l'encourage à monter à Paris. Peu après, il décide de tenter l'aventure de la musique improvisée en intégrant le tout nouveau département jazz du CNSM. Pendant toute son initiation, Stéphane a toujours gardé en mémoire la leçon apprise de la bouche même de Martial Solal lors d'une master classe à Monaco : « Pour faire du jazz, il faut connaître et travailler toutes les techniques imaginables sur son instrument. C'est le principe du chat que l'on jette dans les airs et qui retombe toujours sur ses pattes. » Grâce à ses qualités de lecteur et sa capacité à jouer avec une maîtrise de multiples instruments à vent (toutes les clarinettes, mais aussi les saxophones et les flûtes), Stéphane Chausse est très vite repéré et invité à « faire le métier », expression aujourd'hui peu en cours mais très usitée dans les années 60. Ce parcours « à l'ancienne » le conduit ainsi dans le monde très fermé du studio. Tendre « requin », très apprécié de ses confrères, il participe à de nombreuses séances d'enregistrement de musique de film et accompagne lors de tournées ponctuelles des chanteurs de renom. Aujourd'hui à 32 ans, Stéphane a pris conscience qu'il était enfin temps de signer un premier album sous son nom.« Par peur ne pas être prêt, j'avais retardé ce moment décisif. C'est Alfio Origlio, rencontré au sein du Paris JazzBig Band, qui m'a encouragé à sauter le pas. Tu as déjà un pianiste, m'a-t-il dit. C'est moi. La présence de Jérôme Regard avec son gros son de contrebasse et sa rigueur à la Christian McBride et Stéphane Huchard derrière ses tambours s'est vite imposée comme des évidences pour servir la musique que je voulais enregistrer . » Dans « Rue longue », Stéphane Chausse a choisi de laisser affleurer toutes les réminiscences musicales qui sommeillaient depuis longtemps en lui. Il a librement puisé dans ses émotions d'enfance pour composer cet album si personnel. En un kaléidoscope très contrasté, on y trouve les influences de la musique classique, bien sûr, mais aussi toutes les musiques qu'il a pu rencontrer autour de la Méditerranée : italiennes, balkaniques, orientales...

Fiche technique

RUE LONGUE
EAN commerce : 3426300096180
Date sortie / parution :
Libellé : MUSEA
Collection (Musique) : MUSEA
Support (Disque) : CD

Discographie

Les avis des clients