REF : 9782866423636

All that jazz - Un siècle d'accords et désaccords avec le cinéma

Un siècle d'accords et désaccords avec le cinéma Lire le descriptif

En cours de réapprovisionnement

Prix Cultura
 
24,95 €

Descriptif

Le jazz et le cinéma sont nés à la même époque : les frères Lumière ont organisé leur première projection en 1895 au moment où tout commençait pour le jazz à la Nouvelle Orléans ; le cinéma devient parlant en 1927 avec Le Chanteur de jazz. L'histoire du jazz, musique populaire et art du spectacle, a partie liée avec celle du cinéma et de multiples connivences s'établissent au cours du temps, le plus souvent à l'initiative des réalisateurs, grands amateurs de cette musique et de tout ce qu'elle apporte avec elle dans les films, de rythme, d'émotion, de vision du monde. Le cinéma a trouvé dans le jazz à la fois des sujets de films (The Five Pennies, Young Man with a Horn, The Glenn Miller Story, The Gene Krupa Story, The Senny Goodman Story, Lady Sings the Blues, Bird...) et une source d'inspiration fondamentale pour ses bandes originales (Anatomy of a Murder, Ascenseur pour l'échafaud, Les Liaisons dangereuses...). On se souvient de temps forts comme le tournage dans le sud des Etats-Unis de Hallelujah ! de King Vidor avec une troupe d'acteurs exclusivement composée de Noirs, de la musique de L'Homme au bras d'or confiée à Duke Ellington, de l'aventure de Miles Davis composant la partition d'Ascenseur pour l'échafaud, de John Cassavetes, inventant le film-jazz avec Shadows, ou encore, plus près de nous, de Bird, la biographie de Charlie Parker, vue par Clint Eastwood. Cet ouvrage explore le sens et la portée de la rencontre entre ces deux arts du XXe siècle. Des critiques et historiens américains, italiens et français s'attachent à toutes les formes d'apparition du jazz au cinéma. Krin Gabbard retrace les biographies des grands jazzmen et l'histoire des documentaires. Ermanno Comuzio décrit celle des bandes originales à travers le cinéma mondial ; Michele Fadda, celle des films d'animation ; Franco Minganti, celle des documents télévisuels ; Gilles Mouëllic, celle des personnages de jazzmen de fiction ; enfin Philippe Carles et Jean-Louis Comolli montrent ce qui s'est joué avec l'apparition du free jazz. L'ouvrage comprend également des interviews avec Alain Corneau, Bertrand Tavernier, Kent Burns, Lalo Schifrin... Une chronologie des principaux films en rapport avec le jazz complète ce panorama exhaustif de l'histoire du jazz au cinéma.
Déplier tout

Fiche technique

Titre :

All that jazz - Un siècle d'accords et désaccords avec le cinéma

Auteur :

", "

Traducteur :

", "

Auteur de Préface :

"Irene Bignardi"

Editeur (Livre) :

""

Date sortie / parution :
EAN commerce :

"9782866423636"

Dimensions : 22.00x19.50x2.00
Poids (gr) : 845
Nombre de pages : 253
Déplier tout

REF : 9782866423636

All that jazz - Un siècle d'accords et désaccords avec le cinéma All that jazz - Un siècle d'accords et désaccords avec le cinéma Voir les options d'achat