Féminisme numérique

Filtrer
  • La Folie Elisa
  • La Folie Elisa

    ♥ La sélection de la semaine

    Elles cherchent la chair de la perte, la chair du vide, la chair de l’abandon, elles l’ouvrent comme un fruit, elles y plantent leurs dents. Mourir est un art, comme tout le reste : elles le savent aussi. Elles contrarient leur chute par la vitesse. Elles se quittent avec passion. Elles ont en commun un art de la fugue intérieure, de multiples tangentes.


    En voir +

Histoires de femmes

Le Malheur du bas

Inès Bayard

Livre numérique
12,99 €

La Folie Elisa

Gwenaëlle Aubry

Livre numérique
10,99 €

Modèle vivant

Joann Sfar

Livre numérique
12,99 €

Un homme aborde une femme

Fabienne Jacob

Livre numérique
9,99 €

Trancher

Amélie Cordonnier

Livre numérique
11,99 €

Sujet inconnu

Loulou ROBERT

Livre numérique
12,99 €

Les Heures rouges

Leni ZUMAS

Livre numérique
14,99 €

Mauvaise passe

Clémentine Haenel

Livre numérique
8,49 €

Toutes les femmes sauf une

Maria Pourchet

Livre numérique
10,99 €

Les femmes dans les romans de la rentrée littéraire 2018

Les questions autour de la liberté des femmes et de l’égalité des sexes est une thématique très présente parmi les romans de la rentrée littéraire 2018. Dans la continuité du mouvement #MeToo, nombreuses sont les auteurs, hommes et femmes, à prendre la parole pour dénoncer le harcèlement de rue, le viol, l’inégalité homme/femme et la violence faite aux femmes. Plusieurs romans placent également la difficulté à concevoir un enfant dans notre société actuelle au centre de l’histoire.

Dans cette thématique de la femme et du féminisme, découvrez l’héroïne de Marie-Fleur Albecker qui tente de renverser la société patriarcale dans Et j’abattrai l’arrogance des tyrans. Laissez-vous également tenter par le roman de l’américaine Leni Zumas, Les heures rouges, qui décrit une société dans laquelle avortement, adoption et PMA sont interdits. Enfin, sur le thème des violence faites aux femmes, nous vous conseillons le premier roman de Inès Bayard, Le malheur du bas.