Fête des mères
 

REF : 9782705694692

Edmé Boursault, de la farce à la fable (1661-1701)

Entre la mort de Molière et l'avènement de Marivaux, le théâtre comique connaît de profondes modifications, tant d'un point de vue socio-économique... Voir le descriptif
 
42,00 €

Expédié sous 6 jour(s)

Livraison gratuite en magasin
   

Descriptif

Entre la mort de Molière et l'avènement de Marivaux, le théâtre comique connaît de profondes modifications, tant d'un point de vue socio-économique qu'esthétique. En prenant l'exemple d'Edme Boursault (1638-1701), cet ouvrage entend mettre en lumière une double trajectoire, celle d'un genre - la comédie - et celle d'un auteur. Il s'agit donc d'une part d'observer les stratégies de carrière mises en oeuvre par les dramaturges de la seconde moitié du XVIIe siècle, mais aussi, d'autre part, de comprendre la manière dont se renouvelle l'écriture dramaturgique. Les comédies de Boursault, écrites entre 1661 et 1701, attestent des hésitations et des mutations esthétiques qui caractérisent le passage de la dramaturgie classique à celle de la fin de règne. Depuis ses premières comédies et farces jusqu'à ses comédies moralisantes, Boursault a su s'adapter aux changements que connaissent la société française et le théâtre, mettant en oeuvre un arsenal de stratégies, tant sociales que littéraires. Par une approche qui combine sociologie de la littérature, poétique des genres et théorie de la réception, cet ouvrage étudie les réseaux de sociabilité de Boursault (salons précieux, cercles littéraires, mécénat) et analyse son théâtre comique, tout en tenant compte des aspects liés aux conditions de représentation et à la réception du public.

Fiche technique

Edmé Boursault, de la farce à la fable (1661-1701)
Auteur :
Editeur (Livre) :
Collection : LA RÉPUBLIQUE DES LETTRES
Date sortie / parution :
EAN commerce : 9782705694692
ISBN : 978-2-7056-9469-2
Dimensions : 22.90x15.20x0
Poids (gr) : 450
Nombre de pages : 450