Institutions du droit mahométan relatives à la guerre sainte

REF : 9782346104376

L’espèce de guerre appelée en arabe Djihâd est, selon la définition des Musulmaus, l’action de combattre pour la cause de la religion les hommes... Voir le descriptif Voir le descriptif

Livre numérique

Prix Cultura
 
3,49 €

Livre numérique

Prix Cultura
 
3,49 €

Livre numérique

Descriptif

L’espèce de guerre appelée en arabe Djihâd est, selon la définition des Musulmaus, l’action de combattre pour la cause de la religion les hommes soit étrangers, soit opposés par principes de conscience à la foi musulmane ; ou en d’autres termes, l’action de se dévouer corps et biens à la défaite des impies et des rebelles, comme à l’affermissement et à la propagation de l’Islamisme.

Pour bien comprendre ce que c’est que la guerre sainte, il faut d’abord savoir que lorsque Mahomet âgé déjà de quarante ans, commença à se donner pour prophète et apôtre de Dieu, il défendit de faire la guerre, bien loin de l’ordonner comme un devoir de religion, de telle sorte que lui-même prêchant qu’il fallait supporter patiemment les injures, aima mieux fuir que de résister à ses ennemis ; mais ensuite ses ressources et sa puissance s’étant accrues, Dieu lui révêla, à ce qu’il prétendit, que lui et les siens pouvaient légitimement se défendre contre les impies ; devenu plus fort encore, il décida bientôt qu’il était licite d’attaquer et de combattre ses ennemis en tout tems, excepté néanmoins pendant quatre mois de l’année, le premier, le septième et les deux derniers appelés à cause de cela haram sacrés.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Fiche technique

Titre :

Institutions du droit mahométan relatives à la guerre sainte

Auteur :
Traducteur :
Editeur (Livre) :
Date sortie / parution :
EAN commerce : 9782346104376
Support (Livre) : Livre numérique
Format Ebook : Multi-format

Descriptif

L’espèce de guerre appelée en arabe Djihâd est, selon la définition des Musulmaus, l’action de combattre pour la cause de la religion les hommes soit étrangers, soit opposés par principes de conscience à la foi musulmane ; ou en d’autres termes, l’action de se dévouer corps et biens à la défaite des impies et des rebelles, comme à l’affermissement et à la propagation de l’Islamisme.

Pour bien comprendre ce que c’est que la guerre sainte, il faut d’abord savoir que lorsque Mahomet âgé déjà de quarante ans, commença à se donner pour prophète et apôtre de Dieu, il défendit de faire la guerre, bien loin de l’ordonner comme un devoir de religion, de telle sorte que lui-même prêchant qu’il fallait supporter patiemment les injures, aima mieux fuir que de résister à ses ennemis ; mais ensuite ses ressources et sa puissance s’étant accrues, Dieu lui révêla, à ce qu’il prétendit, que lui et les siens pouvaient légitimement se défendre contre les impies ; devenu plus fort encore, il décida bientôt qu’il était licite d’attaquer et de combattre ses ennemis en tout tems, excepté néanmoins pendant quatre mois de l’année, le premier, le septième et les deux derniers appelés à cause de cela haram sacrés.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Voir plus

Fiche technique

Titre :

Institutions du droit mahométan relatives à la guerre sainte

Auteur :
Traducteur :
Editeur (Livre) :
Date sortie / parution :
EAN commerce : 9782346104376
Support (Livre) : Livre numérique
Format Ebook : Multi-format
Voir plus
Institutions du droit mahométan relatives à la guerre sainte Institutions du droit mahométan relatives à la guerre sainte Voir les options d'achat