REF : 9782918767718

Jusqu'à la bête

"Ce sont eux qui décident. Pas moi. Je suis complètement dépendant de la cadence de la chaîne." Erwan est ouvrier dans un abattoir près d'Angers. Il... Lire le descriptif

En stock

Prix Cultura
 
16,00 €

Descriptif

"Ce sont eux qui décident. Pas moi. Je suis complètement dépendant de la cadence de la chaîne." Erwan est ouvrier dans un abattoir près d'Angers. Il travaille aux frigos de ressuage, dans un froid mordant, au rythme des carcasses qui s'entrechoquent sur les rails. Une vie à la chaîne parmi tant d'autres, vouées à alimenter la grande distribution en barquettes et brochettes. Répétition des tâches, des gestes et des discussions, cadence qui ne cesse d'accélérer... Pour échapper à son quotidien, Erwan songe à sa jeunesse, passée dans un lotissement en périphérie de la ville, à son histoire d'amour avec Laëtitia, saisonnière à l'abattoir, mais aussi à ses angoisses, ravivées par ses souvenirs. Et qui le conduiront à commettre l'irréparable.
Déplier tout

Fiche technique

Titre :

Jusqu'à la bête

Auteur :

""

Editeur (Livre) :

""

Collection :

"FICTIONS"

Date sortie / parution :
EAN commerce :

"9782918767718"

ISBN : 978-2-918767-71-8
Dimensions : 20.10x14.60x1.50
Poids (gr) : 214
Nombre de pages : 150
Déplier tout

REF : 9782918767718

Cultura aime

Ajouter un coup de coeur

Jusqu'à la bête

Pour la prochaine Rentrée Littéraire, ne ratez pas cet immense roman ! Ce serait échapper ...

Pour la prochaine Rentrée Littéraire, ne ratez pas cet immense roman ! Ce serait échapper à une claque mémorable... Erwan est ouvrier dans un abattoir. Assommé par un travail ingrat et répétitif, il se raccroche à ses souvenirs pour supporter sa condition, ses angoisses. Jusqu'au jour où tout bascule... Ce livre, c'est tout d'abord un style ambitieux, sans concessions. Lisez deux phrases, et vous serez happés! Il y a des passages à couper le souffle ! À travers ce roman, Timothée Demeillers a aussi montré sa capacité à évoquer un sujet de société, celui de la pénibilité au travail, de l'aliénation provoquée parfois par le monde de l'usine, prison d'un nouveau genre.

Julien, Cultura Sorgues