REF : 9782866009625

La dette contre le développement - Quelles stratégies pour les peuples méditerranéens ?

Quelles stratégies pour les peuples méditerranéens ? Lire le descriptif

En cours de réapprovisionnement

Prix Cultura
 
34,00 €

Descriptif

Dans le précédent volume, La dette contre le droit : une perspective méditerranéenne, les auteurs présents ont esquissé une nouvelle approche du problème de la dette et ce à partir de recommandations, résolutions et autres adoptées par d'importantes organisations tant régionales, nationales, qu'internationales, mais aussi par diverses personnalités politiques, universitaires et religieuses et défenseurs des droits de l'homme. L'envolée considérable du service de la dette extérieure des pays en développement au cours des trois dernières décennies a eu pour contrepartie le transfert de ressources en proportion équivalente au profit des pays riches au détriment des investissements nécessaires d'éducation, de santé et d'infrastructures. Ceci a été particulièrement net pour les pays du Sud et de l'Est de la Méditerranée. Les universitaires, chercheurs, hommes politiques et acteurs locaux, réunis à Annaba (Algérie) en décembre 1999 sur invitation conjointe du CNES (Conseil National Economique et Social), du CNEL (Consiglio Nazionale dell'Economia e del Lavoro) et de l'ISPROM, ont tenté dans ce contexte d'apporter les réponses audacieuses rendues nécessaires par un tel défi, et ce, en dépassant l'approche purement économique du problème de la dette par l'introduction de la dimension éthico-juridique, dimension à même de conduire à une reconnaissance des principes généraux du droit et des droits de l'homme, principes enfreints par la soi-disant dette extérieure. Ont été aussi identifiés les moyens permettant de mieux sensibiliser les opinions publiques et les partenaires européens sur l'urgence d'une solution du problème de la dette des pays méditerranéens. Alors qu'à mi-parcours de l'objectif de création d'une zone euro-méditerranéenne de prospérité partagée de Barcelone, la convergence économique et sociale postulée n'est pas au rendez-vous, ces propositions prennent aujourd'hui plus de valeur alors que par ailleurs les pays concernés pâtissent des effets sur leurs économies des événements de septembre 2001 et plus récemment du conflit en Iraq. Les propositions avancées dans la Déclaration d'Annaba , adoptée au terme du Séminaire, en prenant en compte les aspects structurels de l'endettement mais aussi ceux liés à la gestion de la situation présente, sont donc plus jamais d'actualité. L'annonce faite à Athènes, en mars 2002 en conclusion du Sommet euro-méditerranéen des Conseils économiques et sociaux, de la création d'un Forum euro-méditerranéen des pays méditerranéens débiteurs ainsi que d'un Observatoire euro-méditerranéen de la dette des pays méditerranéens constitue un moment crucial dans le traitement approprié de la dette extérieure de ces pays alors qu'un nombre croissant de voix élèvent dans le monde - dont celle du Président Jacques Chirac - pour réclamer un traitement approprié du problème de la dette intermédiaire et notamment celle du Sud et de l'Est de la Méditerranée. f
Déplier tout

Fiche technique

Titre :

La dette contre le développement - Quelles stratégies pour les peuples méditerranéens ?

Auteur :

", , "

Editeur (Livre) :

""

Collection :

"SYSTÈMES JURIDIQUES DE LA MÉDITERRA"

Date sortie / parution :
EAN commerce :

"9782866009625"

Dimensions : 24.00x16.00x4.00
Poids (gr) : 1110
Nombre de pages : 671
Déplier tout

REF : 9782866009625

La dette contre le développement - Quelles stratégies pour les peuples méditerranéens ? La dette contre le développement - Quelles stratégies pour les peuples méditerranéens ? Voir les options d'achat