REF : 9791027800254

La France contre les robots

Georges Bernanos a notamment laissé derrière lui un pamphlet visionnaire destiné à réveiller les consciences. Plus d'un demi-siècle après la... Voir le descriptif

Il existe une édition plus récente de cet article :

 
18,00 €

Temporairement indisponible
En cours de réapprovisionnement

Descriptif

Georges Bernanos a notamment laissé derrière lui un pamphlet visionnaire destiné à réveiller les consciences. Plus d'un demi-siècle après la disparition de son auteur, La France contre les robots reste d'une incroyable actualité. Cette apologie de la Liberté est un défi jeté aux idolâtries du profit et de la force, une critique du capitalisme industriel et des tyrannies modernes, ainsi qu'une dénonciation du culte de la vitesse et du rendement effréné. Avec véhémence, Bernanos conteste l'idée selon laquelle le système matérialiste et mercantile conduirait fatalement au bonheur de l'humanité. Selon lui, en effet, il y aura toujours plus à gagner à satisfaire les vices de l'homme que ses besoins. Il explique ainsi : «Un jour, on plongera dans la ruine du jour au lendemain des familles entières parce qu'à des milliers de kilomètres pourra être produite la même chose pour deux centimes de moins à la tonne.» Une étonnante préfiguration de la mondialisation et des délocalisations ! Un cri appelant à la construction d'une société où il serait enfin possible de mener une vie digne de l'être humain.

Fiche technique

La France contre les robots
Auteur :
Auteur de Préface : PIERRE-LOUIS BASSE
Editeur (Livre) :
Collection : LES INATTENDUS
Date sortie / parution :
EAN commerce : 9791027800254
ISBN : 979-10-278-0025-4
Dimensions : 21.50x14.10x2.00
Poids (gr) : 320
Nombre de pages : 247

Ce qu'en pensent nos clients

1 avis
5/5
Noté 5 Sur 5 By Une merveille.Cet ouvrage est l'œuvre d'un esprit visionnaire éclairé. Bernanos dresse, sans langue de bois, en 1947, un portrait très précis de la société actuelle et de sa dictature ploutocratique. On peut seulement regretter que ce livre n'est pas été lu par les personnages politiques...
Publié le: 26/04/15