REF : 9782897177584

La métabole des Grecs

La tragédie ancienne invente le renversement inattendu de ce qui se présente en scène, sans aucune prémonition ou attente préalable !Dès lors, les... Voir le descriptif
 
7,49 €

Livre numérique

   
Offrir un livre numérique

Offrez
un livre numérique

Vous souhaitez partager votre passion pour la lecture et faire découvrir la lecture numérique par la même occasion ?
Pour cela rien de plus simple !

Cliquez sur « Télécharger » depuis la page de l’ebook de votre choix.
Cochez la case « Offrir ce produit » lors de la validation de votre panier.
Saisissez l’adresse email de la personne à qui vous souhaitez faire ce cadeau. Validez la commande.

Votre proche recevra par email un lien lui permettant de télécharger son/ses ebook(s) et vous recevrez un email de confirmation de votre commande.

Descriptif

La tragédie ancienne invente le renversement inattendu de ce qui se présente en scène, sans aucune prémonition ou attente préalable !Dès lors, les acteurs, comme l’assistance toute entière, en sont totalement... dévoyés. Ce qui arrive au théâtre, à la différence du mythe ancestral, devient incommensurable pour tout un chacun y compris l’auteur qui perd jusqu'à son âme... Dans sa Poétique, Aristote s'enquiert précisément des raisons de la continuité dramatique qui donne tout de même son « unité » supposée au genre théâtral. Concernant la tragédie, il justifie cette éventuelle cohésion par l’importance qu’il accorde à « l’action une », celle qui structure encore l’œuvre poétique dans son intégralité ; soit donc une action qui correspond à l’enchaînement de causes nécessaires ou vraisemblables concourant vers une fin... recherchée. C’est par conséquent à partir de l’action que se définit un tel genre. Ainsi, en matière d’action, l’universalité et la nécessité (ou à défaut le général et le vraisemblable) donnent à celle-ci toute sa probable cohérence. Et cependant, linattendu subsiste... Il vient jusqu'à défier ce faisant toute uniformité encore imaginable par tout un chacun !

Jean-Philippe Pastor, Docteur en philosophie, ancien élève de Cornelius Castoriadis, puis de Jacques Derrida à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) présente ici sa recherche fondamentale : le renversement inédit, le retournement incontrôlé de certains actes tragiques dans la culture de la Grèce ancienne. S’intéressant prioritairement à une critique de la raison modale dans la pensée contemporaine – à savoir en quoi consistent les possibles logiques, puis ontologiques dans les différents mondes qui les conditionnent - Jean-Philippe Pastor a essentiellement publié ... La Métabole des Grecs - Moonstone Paris - 1992, Métamorphoses de linattendu / Critique de la raison modale - MP - EHESS1994, Castoriadis, la création des possibles, RPVM 1998, Derrida ou le prétexte dérobé- MP - Sorbonne IVEHESS, 1999, Devenir et temporalité I, II ,III - Moonstone 2000, A nous maintenant dexpanser lintégrale des dithyrambes anciens - Fleuri2001, Numerica Ficta I, II, III - Du livre numérique - Moonstone Paris2008, Heidegger révélé : L’Inanticipable et sa manifestation - Moonstone Paris2011, Aristote physicien et la metabolè- Moonstone Paris2012, Reprises - Moonstone Paris2013 etc.

Fiche technique

La métabole des Grecs
Auteur :
Editeur (Livre) :
Date sortie / parution :
EAN commerce : 9782897177584
Support (Livre) : Livre numérique
Format Ebook : Multi-format