Soldes
 

REF : 9782343141190

La transmission du savoir profane d'Alexandrie à la Chine jusqu'au XIXe siècle

Quand, comment se sont transmis les savoirs anciens et modernes ? Ce panorama, inédit par son étendue historique et géographique, est l'occasion de... Voir le descriptif
 
29,00 €

Expédié sous 9 jour(s)

   

Descriptif

Quand, comment se sont transmis les savoirs anciens et modernes ? Ce panorama, inédit par son étendue historique et géographique, est l'occasion de suivre les grands mouvements de transmission des savoirs profanes : à Alexandrie et chez les Syriaques (jusqu'au VIIe s.), puis chez les Arabo-Persans (VIIIe - Xe .s.), les Latins en Europe (XIIe - XIIIe s.) et finalement en Extrême-Orient (XVIIe - XIXe s.). Les acteurs et leurs motivations animent ces aventures intellectuelles, chacune spécifique. La transmission abbasside (IXe et Xe s.), sous impulsion califale, n'a rien de commun avec celle des Latins (XIIe - XIIIe s.) ; ni celle de la Chine avec celle du Japon, au XIXe siècle. Consolidés, les savoirs migrent dès le XVIIe siècle en Chine, héritière d'une riche tradition intellectuelle. Les doctrines idéologiques imposent, alors, leurs freins aux lettrés chinois comme aux missionnaires jésuites puis aux pasteurs protestants. Dès cette époque, l'Europe découvre, en retour, la pensée, les connaissances et les arts de l'Extrême-Orient. On comprend également combien cette transmission à la Chine et au Japon fut tributaire des bouleversements géopolitiques.

Fiche technique

La transmission du savoir profane d'Alexandrie à la Chine jusqu'au XIXe siècle
Auteur :
Editeur (Livre) :
Collection : HISTORIQUES
Date sortie / parution :
EAN commerce : 9782343141190
ISBN : 978-2-343-14119-0
Dimensions : 24.00x15.50x2.10
Poids (gr) : 445
Nombre de pages : 273