REF : 9782821836945

Le beau et le laid au Moyen Âge

La société médiévale apparaît souvent comme une société d’affrontement, distinguant le clerc du laïc, le supérieur de l’inférieur, le... Lire le descriptif

Livre numérique

Prix Cultura
 
10,99 €
Offrir un livre numérique

Offrez
un livre numérique

Vous souhaitez partager votre passion pour la lecture et faire découvrir la lecture numérique par la même occasion ?
Pour cela rien de plus simple !

Cliquez sur « Télécharger » depuis la page de l’ebook de votre choix.
Cochez la case « Offrir ce produit » lors de la validation de votre panier.
Saisissez l’adresse email de la personne à qui vous souhaitez faire ce cadeau. Validez la commande.

Votre proche recevra par email un lien lui permettant de télécharger son/ses ebook(s) et vous recevrez un email de confirmation de votre commande.

Descriptif

La société médiévale apparaît souvent comme une société d’affrontement, distinguant le clerc du laïc, le supérieur de l’inférieur, le croyant de l’incroyant, le courtois du vilain, mais aussi le beau du laid. La littérature narrative des xiième et xiiième siècles n’échappe pas à cette antithèse et oppose le geste beau et bienséant au geste laid et inconvenant. Les auteurs rejoignent donc sur ce point les moralistes de l’époque qui tentent de définir le beau geste afin de concevoir une discipline du corps et une éducation du geste destinée à rehausser la vertu de l’âme. La vie quotidienne se trouve ainsi organisée jusque dans ses gestes les plus infimes — hygiène, manière de se tenir, de communiquer et même de se nourrir — et l’accent est mis sur un idéal de maîtrise de soi, de mesure, d’harmonie, en somme de contrôle permanent de l’individu sur ses moindres gestes.

Déplier tout

REF : 9782821836945

Le beau et le laid au Moyen Âge Le beau et le laid au Moyen Âge Voir les options d'achat