REF : 9782512008828

Les 120 journées de Sodome ou L’École du libertinage

  • Epub
Le plus effrayant des romans sadiens, tout droit sorti de « l'Enfer » des bibliothèques.POUR UN PUBLIC AVERTI. Dans un château perdu de la... Voir le descriptif
 
5,99 €

Livre numérique

   
Offrir un livre numérique

Offrez
un livre numérique

Vous souhaitez partager votre passion pour la lecture et faire découvrir la lecture numérique par la même occasion ?
Pour cela rien de plus simple !

Cliquez sur « Télécharger » depuis la page de l’ebook de votre choix.
Cochez la case « Offrir ce produit » lors de la validation de votre panier.
Saisissez l’adresse email de la personne à qui vous souhaitez faire ce cadeau. Validez la commande.

Votre proche recevra par email un lien lui permettant de télécharger son/ses ebook(s) et vous recevrez un email de confirmation de votre commande.

Descriptif

Le plus effrayant des romans sadiens, tout droit sorti de « l'Enfer » des bibliothèques.

POUR UN PUBLIC AVERTI. Dans un château perdu de la Forêt-Noire, quatre personnages (le duc de Blangis, l'évêque, le président de Curval et le financier Durcet) s'enferment avec quarante-deux victimes soumises à leur pouvoir absolu, dont leurs épouses, des jeunes garçons et des jeunes filles. Pendant cent vingt jours vont se succéder quatre « historiennes » pour faire le récit de la pratique de six cents perversions qui correspondent, dans la classification sadienne, aux passions dites « simples », « doubles », « criminelles » et « meurtrières ». Seule la première partie a été développée, le reste demeurant inachevé, à l'état de plan et notes. Le recours aux atrocités commises au nom du plaisir sexuel monte crescendo, Sade voulant montrer le pire des passions humaines. Le rouleau manuscrit a lui-même une longue histoire : rédigé clandestinement à la Bastille à la fin de 1785, l'écrit est prétendument perdu puis sauvé lors de l'incendie de la forteresse. Il aura plusieurs propriétaires et connaîtra diverses péripéties au fil des siècles, jusqu'à sa mise aux enchères fin 2017.

La première partie de ce qui est à considérer comme un texte littéraire classique, où le désir s'épuise par la satisfaction du vice.

EXTRAIT

Les guerres considérables que Louis XIV eut à soutenir pendant le cours de son règne, en épuisant les finances de l’État et les facultés du peuple, trouvèrent pourtant le secret d’enrichir une énorme quantité de ces sangsues toujours à l’affût des calamités publiques qu’ils font naître au lieu d’apaiser, et cela pour être à même d’en profiter avec plus d’avantages. La fin de ce règne, si sublime d’ailleurs, est peut-être une des époques de l’empire français où l’on vit le plus de ces fortunes obscures qui n’éclatent que par un luxe et des débauches aussi sourdes qu’elles. C’était vers la fin de ce règne et peu avant que le Régent eût essayé, par ce fameux tribunal connu sous le nom de Chambre de Justice, de faire rendre gorge à cette multitude de traitants, que quatre d’entre eux imaginèrent la singulière partie de débauche dont nous allons rendre compte.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Donatien Alphonse François de Sade, alias le Marquis de Sade (1740-1814) est un homme de lettres, romancier et philosophe français. La quasi totalité de son œuvre exprime un athéisme anticlérical et est teintée d'érotisme – souvent lié à la violence et à la cruauté –, ce qui lui a valu de connaître des mises à l'index et la censure. Sur les 72 ans qu'a duré sa vie, le Marquis de Sade en a passé 27 derrière les barreaux. Occultée et clandestine pendant tout le XIXe siècle, son œuvre littéraire est réhabilitée au milieu du XXe siècle part Jean-Jacques Pauvert. Sa reconnaissance unanime de l'écrivain est représentée par son entrée dans la Bibliothéque de la Pléiade en 1990.

À PROPOS DE LA COLLECTION

Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces œuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

Fiche technique

Les 120 journées de Sodome ou L’École du libertinage
Auteur :
Editeur (Livre) :
Date sortie / parution :
EAN commerce : 9782512008828
Support (Livre) : Ebook Epub
Format Ebook : Epub
Type de protection : Digital watermarking