REF : 9782842732295

Les grands écrivains meurent toujours à l'aube

J'aimerais pouvoir soulever une paupière. Pour apercevoir la couleur des murs de ma chambre. En y réfléchissant, j'imagine bien un blanc crème ou... Voir le descriptif
 
18,30 €

Temporairement indisponible
En cours de réapprovisionnement

Descriptif

J'aimerais pouvoir soulever une paupière. Pour apercevoir la couleur des murs de ma chambre. En y réfléchissant, j'imagine bien un blanc crème ou moucheté comme dans tous les hôpitaux. Fade, sans personnalité et sans goût. Finalement c'est tout aussi bien de ne rien voir. De toute façon le départ d'un imposteur, si génial soit-il, est généralement salué comme il se doit. Avec consternation par ceux qui le découvrent et avec mépris par ceux qui avaient perçu le mensonge sous les mots. Aujourd'hui je vais mourir. Je le sais. Mon corps ne répond plus ou si peu. La balle a dévié de la trajectoire prévue. Et demain, ils sauront ! Tout ! La fausse histoire de ma vie. Je ne suis ni un plagiaire, ni écrivain. Ni romancier, ni essayiste. Ni auteur de poèmes et encore moins à la porte de l'Académie française. Non juste un voleur, un brillant usurpateur qui a dupé son monde et qui rate sa sortie. J'ai volé à un homme ses mots, son verbe, ses histoires, ses héros et sa postérité !

Fiche technique

Les grands écrivains meurent toujours à l'aube
Auteur :
Editeur (Livre) :
Date sortie / parution :
EAN commerce : 9782842732295
Dimensions : 20.50x14.00x1.50
Poids (gr) : 300
Nombre de pages : 211