Préparez la rentrée des classes
 

Comment choisir sa calculatrice


Bien choisir sa calculatrice : soyez rassurés, ce n’est pas sorcier !

A partir du collège ou du lycée, certains professeurs imposent un modèle particulier de calculatrice afin que tous les élèves s’exercent sur le même outil et aient les mêmes supports de travail. Dans ce cas, le problème du choix ne se pose pas. Mais la plupart du temps, ce n’est pas le cas…

Pour cette rentrée scolaire, vous allez peut-être devoir acheter une nouvelle calculatrice. Et comme les cartables ou sacs à dos, une calculatrice ne se choisit pas au hasard. Face à la multitude de modèles de calculatrice, avec des fonctions toujours plus perfectionnées, laquelle choisir ? Comment être sûr de ne pas se tromper ? Pour éviter un mauvais investissement, retrouvez ci-dessous nos conseils pour choisir la bonne calculatrice qui conviendra le mieux à vos attentes.

Quel type de calculatrice vous faut-il ?

Les calculatrices sont parfois chères mais pourtant nécessaires. Aujourd’hui, il existe de nombreux modèles, tous plus performants les uns que les autres, avec des fonctionnalités diverses qui répondent à des besoins spécifiques. De la primaire aux études supérieures, trouvez la calculatrice qui vous correspond !

 


Des fournitures scolaires adaptées

« Je rentre en primaire »

Pour les classes de primaires (CP-CM2), il n’est pas nécessaire d’investir dans une calculatrice dotée de fonctionnalités multiples. Une calculatrice simple fera l’affaire. Grâce à elle, vous pourrez réaliser des calculs simples.

Le plus souvent, elles sont dotées d’une petite mémoire interne qui sera largement suffisante pour l’utilisation dans ces niveaux de classe.

Si vous êtes soucieux de l’environnement, vous pouvez également opter pour une calculatrice solaire possédant les mêmes qualités qu’une calculatrice basique, sauf qu’elle fonctionne à l’énergie solaire.


Des fournitures scolaires adaptées

« Je rentre au collège »

A partir de la 6ème, le programme évolue, se complexifie et requiert une calculatrice avec des fonctionnalités plus poussées. Les calculatrices scientifiques seront idéales pour ce niveau d’étude, de la 6ème à la 3ème.

Pour bien choisir sa calculatrice scientifique, projetez-vous dans l’utilisation sur au moins deux ans, que ce soit sur l’autonomie ou les options, pour être sûr de ne pas avoir à acheter de nouveau une calculatrice lors de vos années collège parce que vos besoins en fonctions scientifiques ont évolué. De la 6ème à la 3ème, votre calculatrice doit avoir au moins les fonctions suivantes :

Fonctions mathématiques,
Fonctions trigonométriques,
Fonctions de calculs algébriques,
Fonctions statistiques.

Les calculatrices scientifiques sont adaptées pour l’ensemble des filières du collège et vous permettront de réaliser des calculs avec des parenthèses, des équations, de la trigonométrie, les puissances, des mesures statistiques. Les calculatrices scientifiques disposent d’une logique de calcul algébrique : on rentre les données dans la calculatrice comme si on l’écrivait sur une feuille. Sur certains modèles de calculatrices, il est également possible de retourner sur un calcul précédent qui permet de revoir le raisonnement ou d’ajouter de nouvelles valeurs.

Petite astuce : si vous vous sentez assez à l’aise, vous pouvez même aller plus loin dans l’anticipation en identifiant les besoins que vous aurez dans votre scolarité future en achetant directement une calculatrice avec des fonctionnalités qui pourront servir au collège et au lycée comme par exemple une calculatrice graphique. Ainsi, vous n’aurez qu’un seul investissement à faire qui vous servira pour votre scolarité entière.


Des fournitures scolaires adaptées

« Je rentre au lycée »

Si vous rentrez en seconde, vous pouvez garder votre calculatrice scientifique du collège car vous n’aurez pas nécessairement besoin de plus de fonctionnalités, à vérifier auprès de votre professeur de mathématiques.

A partir de la 1ère, il est préférable de choisir sa calculatrice en fonction de la filière que vous avez choisie. En effet, les étudiants en section littéraire n’auront pas les mêmes besoins que les étudiants en section scientifique par exemple.

De manière générale, les calculatrices graphiques seront nécessaires pour les besoins des filières générales et technologiques. Au lycée, notamment à partir de la 1ère, vous aurez besoin d’une calculatrice permettant l’affichage de graphiques.

Les calculatrices graphiques possèdent une mémoire plus conséquente que les calculatrices scientifiques et permettent de réaliser des équations graphiques (représentation graphique des fonctions mathématiques ou scientifiques), de gérer les logarithmes et de mémoriser des fonctions. Pour une meilleure lisibilité, l’écran est plus large afin d’afficher correctement les courbes et histogrammes réalisés. Il est également possible de mémoriser des résultats, des formules ou d’intégrer des programmes.

Si vous intégrez une série scientifique ou STI2D par exemples, vous pouvez opter pour une calculatrice un peu plus performante : une calculatrice programmable, qui se rapproche des calculatrices graphiques mais avec des fonctions ou des équipements légèrement plus poussés. Par définition, une calculatrice programmable est une calculatrice capable d’être programmée, à l’image d’un ordinateur. Elle permet d’écrire et de sauvegarder de nombreux programmes pour faciliter la résolution de problèmes complexes. La mémoire de cette calculatrice est plus importante que les calculatrices scientifiques.

Sur certains modèles, les calculatrices ont la possibilité de se connecter avec un ordinateur via un câble USB. Cette connexion favorise la saisie des données et offre la possibilité de travailler sur deux écrans différents. Par exemple, vous pouvez réaliser un programme sur votre ordinateur et le transférer sur votre calculatrice.

Ces 2 types de calculatrices ont un maniement assez complexe. Nous vous conseillons donc de vous initier au plus tôt à l’utilisation des fonctions et des représentations graphiques, par exemple via des tutoriels disponibles sur internet.

Attention toutefois pour ces types de calculatrices, notez bien qu’à partir de 2019, les calculatrices programmables ne seront plus autorisées sans un mode particulier pour les examens comme le baccalauréat ou le BTS : vous devrez alors posséder un modèle avec un mode Examen intégré.


Des fournitures scolaires adaptées

« Je rentre en études supérieures »


Si vous intégrez une filière qui ne nécessite pas de fonctionnalités particulières en matière de calcul ou de construction de graphiques, vous pouvez conserver votre calculatrice du lycée.

En revanche, pour certaines filières, il vous faudra sûrement des fonctionnalités plus évoluées que les calculatrices classiques. En plus des fonctions classiques, votre calculatrice devrait assurer des fonctions financières, de la résolution graphique d’équations non-linéaires, l’expression littérale de dérivées et de primitives, la simplification, la réduction ou le développement d’expressions. Ces calculatrices scientifiques destinées aux études supérieures doivent avoir une mémoire flash et une capacité de stockage assez conséquente afin de pouvoir mémoriser les formules et avoir une utilisation optimale.

Pour les études supérieures financières ou commerciales, les calculatrices financières seront les plus adaptées puisqu’elles vous permettront de réaliser des opérations de mathématiques financières et de résoudre des problèmes plus complexes et possèdent des fonctions de simulation de flux financiers. Grâce à elle, vous pourrez notamment calculer le taux d’emprunt, le calcul d’amortissement, de la marge, le pourcentage sur variation et sur total, le flux des valeurs du marché, convertir des taux d’intérêts, utiliser des fonctions statistiques…

-----------

De manière générale, quel que soit le niveau d’étude, optez en priorité pour un appareil fonctionnel, adapté à vos besoins et rapide à s’approprier.

Pour toutes filières confondues, lorsque vous achetez une calculatrice, portez une attention particulière aux points suivants :

La mémoire : Elle s’avère très utile pour enregistrer des données et permettre une utilisation optimale de l’appareil. Au collège, les élèves n’ont pas nécessairement besoin d’une grande capacité, c’est pour cela que vous pouvez acheter une calculatrice scientifique dotée de quelques centaines de kilo octets (Ko). En revanche, pour les niveaux supérieurs, privilégiez une calculatrice graphique ou programmable avec une mémoire en mégaoctets (Mo).

Les connexions disponibles : De nos jours, il existe différentes connexions disponibles sur les calculatrices comme une prise jack, une prise USB, Wi-Fi ou Bluetooth.  Sachez que le câble USB est très utile puisqu’il vous permet télécharger les mises à jour et d’utiliser votre écran d’ordinateur comme un second écran. Quant aux calculatrices dotées de Wi-Fi, elles sont exigées par certains établissements et permet au professeur, via son ordinateur, de suivre les calculs des élèves et les aider dans leurs progressions. Choisissez donc selon vos besoins et ceux de votre établissement.

L’affichage : Afin d’assurer une bonne lisibilité et un confort d’utilisation, préférez un modèle de calculatrice possédant un écran large et une définition suffisante.

Le prix : Le marché offre aujourd’hui une large gamme de calculatrices que vous pouvez trouver à tous les prix. Mais attention, ce n’est pas parce qu’une calculatrice est chère que cela signifie qu’elle est de meilleure qualité, plus performante ou qu’elle durera plus longtemps qu’une autre. Tout dépend des fonctionnalités dont vous aurez besoin et de l’utilisation que vous en ferez.

Pour les calculatrices simples, vous en trouverez facilement à bas prix, entre 5 et 20 €. Quant aux calculatrices scientifiques, comptez entre 15 et 40 € pour un modèle correct et fonctionnel. Si vous devez acheter une calculatrice graphique ou programmable, ayant de multiples fonctionnalités, il vous faudra débourser de 60 à plus de 100 € pour les modèles les plus sophistiqués. Enfin, pour les calculatrices financières, les prix varient de 20 à 200 €.


Des fournitures scolaires adaptées

Promotions 2019, le mode examen sera obligatoire.

A compter de l’année 2019, si vous possédez une calculatrice graphique ou programmable, elle devra être équipée d’un « Mode Examen » pour que vous puissiez l’utiliser lors des épreuves du baccalauréat ou autres examens officiels comme le BTS ou le DCG.

Pourquoi ? Depuis 2014, on constate une nette augmentation des tentatives et du taux de fraude aux examens officiels. Plus élaborées que les antisèches papiers d’antan, les manières de tricher ont bien évoluées et les élèves usent des nouvelles technologies pour leur donner un « petit coup de pouce ».

Dans une circulaire datant de 2015, le Ministère de l’Education Nationale rendait donc obligatoire le « Mode Examen » sur les calculatrices graphiques et programmables dont l’objectif est d’empêcher les élèves d’avoir des « programmes de triche » et de réduire les tentatives de fraude (par exemple écrire dans la mémoire toutes les formules de mathématiques ou de physique).

Le « Mode Examen », c’est quoi ?

Pour les sessions 2019, les calculatrices devront être équipées d’un « Mode Examen », intégré sur les calculatrices récentes. Le « Mode Examen » est une fonctionnalité permettant de bloquer l’accès à la mémoire de la calculatrice temporairement ou définitivement via la suppression du contenu de la mémoire et les accès sans fil sont désactivés, bloquant les transmissions de données à distance. Un signal lumineux atteste de l’activation de ce mode lors des examens et il se désactive uniquement via une connexion câblée sur l’ordinateur ou une autre calculatrice.

Pour les examens de 2019, si vous ne possédez pas de calculatrice dotée de ce mode, l’accès à l’examen peut vous être refusé car vous n’aurez pas le matériel conforme.

Attention donc lors de votre achat à bien vérifier que le modèle choisi possède ce « Mode Examen » !

Découvrez notre sélection de modèle de calculatrice avec le « Mode Examen ».

Casio VS Texas Instrument : d’années en années, le match continue !

Impossible de parler de calculatrice sans parler des marques Casio et Texas Instrument (TI pour les intimes).

Sur le marché des calculatrices scolaires, les deux marques se distinguent et se disputent les parts de marché depuis des années : d’un côté, Casio, le japonais et de l’autre Texas Instrument, l’américain. Chaque année, le même débat refait surface lorsqu’il s’agit de passer à l’achat : vaut-il mieux acheter un modèle de calculatrice de la marque Casio ou Texas Instrument ?

Notre avis ? Les deux marques sont d’excellente qualité que ce soit au niveau du fonctionnement ou de la fabrication, les fonctionnalités sont aussi bien adaptées chez l’une que chez l’autre pour les différents niveaux d’études. La principale différence repose sur le design et l’ergonomie de la calculatrice : il vous suffira donc juste de choisir celle qui vous correspond le mieux en termes d’affichage, de disposition du menu, de design mais faire également en fonction de votre établissement scolaire car certains imposent un modèle en particulier. N’hésitez pas à vous renseigner au préalable auprès de votre établissement ou professeur de mathématiques pour éviter tout achat inutile.


La rentrée, ça va bien se passer