REF : 9782852035430

Pensée mythique et narrations médiévales

La séduction énigmatique de quelques-uns des récits les plus attachants du Moyen Age tient aux opérations de la pensée mythique qui les animent.... Lire le descriptif

Expédié sous 16 jour(s)

Prix Cultura
 
69,00 €

Descriptif

La séduction énigmatique de quelques-uns des récits les plus attachants du Moyen Age tient aux opérations de la pensée mythique qui les animent. Telle est l'hypothèse que soutient ce livre. Vouloir goûter et étudier ces jeux soulève cependant des problèmes délicats quant à la formation, à l'esthétique et à la signification de l'art littéraire médiéval. Une question centrale consiste à savoir si ces fictions sont mythiques parce qu'elles se nourrissent d'éléments reconnus en tant que tels comme des substrats ou des "débris" mythologiques ou parce qu'elles exposent des procédures propres à la spéculation des mythes oeuvrant sur le divers empirique, des orientations de l'esprit, une manière parmi d'autres pour la conscience de donner du sens au monde. La fascination pour la translatio studii et le respect des legs de l'antiquité soutiennent le premier point de vue. Fidèle aux requêtes de l'anthropologie structurale et de son projet rationaliste, cette étude défendra le second. Pour confirmer cette conception, un instrument de méthode, un système d'unités et de règles, est nécessaire. On l'explicitera, aucune raison ne justifie en effet que le médiéviste abdique toute ambition théorique et abandonne à d'autres — historiens, philosophes, psychanalystes — le soin de rendre intelligibles les contenus attachants de la littérature qu'il étudie. Deux ordres de phénomènes permettront de vérifier pratiquement l'idée avancée. — Certains récits que leurs structures constituent en véritables mythes : contes, lais, romans dits "mélusiniens" seront complétés du roman antique, Eneas, et du Conte du Graal de Chrétien de Troyes ; le sens de ces textes apparaît comme l'effet des systèmes de multi-correspondances symboliques inhérents à l'activité mentale dans le mythe. — Quelques motifs ou stéréotypes comme le "coeur mangé", le "don contraint", les "gouttes de sang", etc. Ces cellules de sens évoquent presque immédiatement les racines bio-anthropologiques dont la normalisation a façonné notre imaginaire. Bref, une anthropologie de la littérature médiévale passe par la compréhension des armatures mythiques et des stéréotypes narratifs dont elle dispose.
Déplier tout

Fiche technique

Titre :

Pensée mythique et narrations médiévales

Auteur :

""

Editeur (Livre) :

""

Collection :

"NOUVELLE BIBLIOTHÈQUE DU MOYEN AGE"

Date sortie / parution :
EAN commerce :

"9782852035430"

Dimensions : 22.00x15.00x2.50
Poids (gr) : 700
Nombre de pages : 463
Déplier tout

REF : 9782852035430

Pensée mythique et narrations médiévales Pensée mythique et narrations médiévales Voir les options d'achat