Sans toi, je serais en route pour un grand voyage

  • Epub
Pourquoi Louis Engelmann, raflé à Paris et interné à Compiègne, a-t-il échappé au premier convoi de Juifs parti de France pour le camp... Voir le descriptif Voir le descriptif

Livre numérique

Prix Cultura
 
14,99 €

Livre numérique

Prix Cultura
 
14,99 €

Livre numérique

Descriptif

Pourquoi Louis Engelmann, raflé à Paris et interné à Compiègne, a-t-il échappé au premier convoi de Juifs parti de France pour le camp d’extermination d’Auschwitz le 27 mars 1942 ? Comment, le 8 août, a-t-il été libéré du camp de transit de Drancy ? Inédit, le journal intime de cet ingénieur, ancien combattant de 14-18, révèle les terribles conditions d’internement au camp militaire de Royallieu à Compiègne des notables parisiens juifs raflés le 12 décembre 1941. Il témoigne ensuite de celles du camp de Drancy au moment où affluent les victimes de la rafle dite « du Vél’ d’Hiv’ » (16-17 juillet 1942). En parallèle, le journal tenu par son épouse Mariette nous fait vivre sa détresse et ses démarches insensées pour arracher Louis à la déportation. Longtemps, les journaux de Louis et Mariette ainsi que les lettres qu’ils ont échangées, sont restés au fond d’un tiroir. Philippe Bernard, leur neveu, les a réunis et entrelacés pour transformer ce drame personnel en un récit haletant. Il tente de comprendre les mécanismes qui ont conduit à l’enfouissement de ces événements dans la mémoire familiale, et les raisons de leur redécouverte récente. Préface de Serge Klarsfeld Présenté par Philippe Bernard

Fiche technique

Titre :

Sans toi, je serais en route pour un grand voyage

Auteur : ,
Editeur (Livre) :
Collection : Fondation pour la Mémoire de la Shoah
Date sortie / parution :
EAN commerce : 9782304046113
Support (Livre) : Ebook Epub
Format Ebook : Epub
Type de protection : Digital watermarking

Descriptif

Pourquoi Louis Engelmann, raflé à Paris et interné à Compiègne, a-t-il échappé au premier convoi de Juifs parti de France pour le camp d’extermination d’Auschwitz le 27 mars 1942 ? Comment, le 8 août, a-t-il été libéré du camp de transit de Drancy ? Inédit, le journal intime de cet ingénieur, ancien combattant de 14-18, révèle les terribles conditions d’internement au camp militaire de Royallieu à Compiègne des notables parisiens juifs raflés le 12 décembre 1941. Il témoigne ensuite de celles du camp de Drancy au moment où affluent les victimes de la rafle dite « du Vél’ d’Hiv’ » (16-17 juillet 1942). En parallèle, le journal tenu par son épouse Mariette nous fait vivre sa détresse et ses démarches insensées pour arracher Louis à la déportation. Longtemps, les journaux de Louis et Mariette ainsi que les lettres qu’ils ont échangées, sont restés au fond d’un tiroir. Philippe Bernard, leur neveu, les a réunis et entrelacés pour transformer ce drame personnel en un récit haletant. Il tente de comprendre les mécanismes qui ont conduit à l’enfouissement de ces événements dans la mémoire familiale, et les raisons de leur redécouverte récente. Préface de Serge Klarsfeld Présenté par Philippe Bernard
Voir plus

Fiche technique

Titre :

Sans toi, je serais en route pour un grand voyage

Auteur : ,
Editeur (Livre) :
Collection : Fondation pour la Mémoire de la Shoah
Date sortie / parution :
EAN commerce : 9782304046113
Support (Livre) : Ebook Epub
Format Ebook : Epub
Type de protection : Digital watermarking
Voir plus
Sans toi, je serais en route pour un grand voyage Sans toi, je serais en route pour un grand voyage Voir les options d'achat