REF : 9782866008826

Une stratégie de développement durable pour les villes historiques de la Méditerranée et leurs territoires

Comme l'écrit dans sa présentation G. Lobrano à la base de l'action de la CPVHM et donc du séminaire " Quelles stratégies de développement durable... Lire le descriptif

En cours de réapprovisionnement

Prix Cultura
 
29,00 €

Descriptif

Comme l'écrit dans sa présentation G. Lobrano à la base de l'action de la CPVHM et donc du séminaire " Quelles stratégies de développement durable pour les petites et moyennes villes historiques de la Méditerranée et leurs territoires ? " tenu à Lorca en 2004, réside une approche du contexte mondial actuel au sein duquel nous sommes appelés à œuvrer et avec lequel nous devons interagir. Comme le notait déjà Giorgio la Pira au congrès des maires des capitales du monde à Florence en octobre 1955, l'époque dans laquelle nous sommes entrés est celle des villes. Ce contexte est caractérisé par un ensemble de phénomènes nouveaux : a) la diffusion des technologies informatiques b) la globalisation c) la crise des Etats-Nations d) la découverte des " savoirs locaux " e) la renaissance des pouvoirs locaux. Emergent dans ce contexte selon G. Lobrano plusieurs éléments distinctifs et types de problèmes : Tout d'abord la différence entre les territoires a) n'est plus constituée exclusivement par l'accès aux technologies les plus productives et les plus récentes b) mais sera constituée également pour l'essentiel par la patrimoine culturel historique des " savoirs locaux ". En effet, les technologies les plus récentes standardisées sont facilement reproductibles, alors que les savoirs locaux (patrimoine culturel historique ne peuvent être reproduits compte tenu de leur caractère fortement identitaire). Dans cette optique la " Région Méditerranéenne " en raison de la concentration extraordinaire du patrimoine culturel dont elle dispose, constitue une grande force potentielle. Ce potentiel exige pour être actualisé des instruments juridiques utilisés. Un autre élément est le passage de " l'ordre étatique " au " système régional supra-étatique ". Cette dimension régionale est (la Dimension Méditerranéenne) en attente de construction. Le troisième élément est le déficit de la science juridique nécessaire à la gestion du " patrimoine culturel " et de la " dimension régionale ". Ces trois éléments distinctifs vont de pair avec trois types de problèmes. Le premier type de problème concerne la promotion d'activités de production dans deux secteurs a) celui de la production technologique la plus récente et standardisée (hard et soft war, produits de la chimie, des bio-technologies, des nanotechnologies) b) celui de la production identitaire (produits agro-alimentaires traditionnels et artisanaux stricto sensu), les produits de la révolution industrielle (textiles, mécaniques) qui en sont le prolongement. Le deuxième type de problèmes concerne la mise en face d'un processus de renvois réciproques permettant dans le contexte mondial a) la reconnaissance par les pouvoirs/autonomies " locaux " ici les villes de leurs propres koiné culturelles et territoires régionaux supra-étatiques (ici la Région Méditerranéenne) b) la construction de la Région Méditerranéenne en tant que système de rapports non seulement de compétition mais également de collaboration entre les villes de la Méditerranée et tout d'abord les villes historiques. Le troisième type de problèmes consiste à trouver et à constituer une forme de gouvernement a) mais de façon civile en mesure de mettre en place, mobiliser et assurer le suivi d'un processus décisionnel diffus et participatif b) fondé non pas sur le " centrisme représentatif " nordique médiéval ni sur sa version moderne (combinaison du centralisme politique et de la décentralisation administrative), mais sur des dispositifs de participation répandus sur le territoire. caractéristiques de la tradition civique et de son capital social d'origine Méditerranéenne ancienne. Avec trente-deux communications jalonnant l'ensemble du champ, I'ouvrage apporte incontestablement une contribution essentielle à la problématique du développement durable pour les villes historiques de la Méditerranée. La longue présentation initiale des objectifs et résultats scientifiques du colloque d'A. Sid Ahmed constitue une introduction à l'ouvrage.
Déplier tout

Fiche technique

Titre :

Une stratégie de développement durable pour les villes historiques de la Méditerranée et leurs territoires

Auteur :

", , , "

Editeur (Livre) :

""

Collection :

"CONFÉRENCE DES VILLES"

Date sortie / parution :
EAN commerce :

"9782866008826"

ISBN : 978-2-86600-882-6
Dimensions : 24.00x16.00x2.60
Poids (gr) : 850
Nombre de pages : 550
Déplier tout

REF : 9782866008826

Une stratégie de développement durable pour les villes historiques de la Méditerranée et leurs territoires Une stratégie de développement durable pour les villes historiques de la Méditerranée et leurs territoires Voir les options d'achat