REF : 9782909140360

Vivre(s). Malaise dans la culture alimentaire

Mange-t-on pour vivre ou vit-on pour manger ? La question est peut-être mal posée. Car ce qu’il faudrait affirmer : c’est que le vivant mange la vie... Voir le descriptif
 
11,49 €

Livre numérique

   
Offrir un livre numérique

Offrez
un livre numérique

Vous souhaitez partager votre passion pour la lecture et faire découvrir la lecture numérique par la même occasion ?
Pour cela rien de plus simple !

Cliquez sur « Télécharger » depuis la page de l’ebook de votre choix.
Cochez la case « Offrir ce produit » lors de la validation de votre panier.
Saisissez l’adresse email de la personne à qui vous souhaitez faire ce cadeau. Validez la commande.

Votre proche recevra par email un lien lui permettant de télécharger son/ses ebook(s) et vous recevrez un email de confirmation de votre commande.

Descriptif

Mange-t-on pour vivre ou vit-on pour manger ? La question est peut-être mal posée. Car ce qu’il faudrait affirmer : c’est que le vivant mange la vie à pleines dents, et que vivre n’est qu’une métonymie de « vivres ». Voilà l’hypothèse de cet essai. La vie doit dès lors être pensée à partir d’un certain régime d’alimentation. Traduire Freud, pour aujourd’hui, c’est sans doute soutenir que le malaise dans notre culture est désormais alimentaire. Dégoût pour la vie, manque d’appétit pour elle, quand le vivant a en assez « soupé » et trinqué, il lui faut retrouver le goût de vivre. Comment réalimenter la vie ? Comment la vitaminer ? Comment, encore, lui donner envie de vivre, alors même que tout concourt à l’en dégoûter (terrorisme, catastrophes écologiques, famine, dépressions en tous genres) ? Cela engage l’écologie, et l’économie libidinale. Une diét-éthique reste donc à penser. Car vivre ne se peut sans quelque envie de vivre(s). Voilà pourquoi le vivant n’est que ce qu’il mange. Ce livre essaye d’interroger l’histoire de la philosophie, de Platon jusqu’à Levinas, afin de nourrir notre appétit et notre soif de vivre(s), et de nous libérer de l’ascétisme morbide, dont le nom le plus récent fut : Heidegger. - Valentin Husson est professeur et docteur en philosophie, co-fondateur de la revue « Le Verbier ».

Fiche technique

Vivre(s). Malaise dans la culture alimentaire
Auteur :
Editeur (Livre) :
Date sortie / parution :
EAN commerce : 9782909140360
Support (Livre) : Livre numérique
Flags importés : Nouveautés
Format Ebook : Multi-format